simulation en santé, formation, médecine

En 2018, le CHU de Dijon investit massivement dans la simulation à hauteur de 1.5 millions d'Euros

USEEM existe depuis 2011 et a proposé des formations en anesthésie-réanimation, médecine d’urgence, néonatologie & pédiatrie, obstétrique et pour l’annonce difficile.

Depuis le début des années 2000, l’utilisation de la simulation, à l’instar de l’aéronautique, ne cesse de croître pour la formation des personnels de santé qu’ils soient médicaux ou paramédicaux.

En 2017, la simulation est devenue obligatoire dans la maquette de nombreuses spécialités du 3ème cycle des études médicales, à l’instar des programmes des écoles paramédicales

C’est devant cette nécessité d’offrir à ses étudiants, à l’ensemble de ses salariés, ainsi qu’aux professionnels de santé de la région, que le CHU de Dijon a décidé que 2018 devait être l’année d’un nouvel élan de son centre de simulation et ainsi lui donner les moyens d’offrir des formations encore plus nombreuses et riches en immersion.

C’est pourquoi en partenariat avec l’Université de Bourgogne, l’UFR de Médecine et le Centre Georges François Leclerc, le CHU de Dijon a décidé d’investir sur l’année 2018, 1.5 million d’euros dans la simulation.

Des partenariats au sein d’un Groupement d’intérêt Scientifique

L’Université de Bourgogne va engager des travaux de plus d’un million d’euros afin de rénover et transformer en un centre de simulation moderne des bâtiments universitaires situés sur le site du CHU de Dijon d’ici à 2020 permettant à notre centre de simulation de doubler sa superficie et d’avoir une surface proportionnelle à ses ambitions.

Le Centre George François Leclerc va permettre au centre de simulation d’embaucher un technicien en simulation à temps plein.

Grâce à ces investissements, USEEM va pouvoir :

  • Développer des formations dans de nouvelles spécialités grâce à l’achat de simulateurs pour des gestes variés: cœliochirurgie, endoscopie bronchique et digestive, endovasculaire interventionnel (imagerie médicale, chirurgie vasculaire et cardiologie), ponction/infiltration articulaires écho-guidées, intubation normale et difficile, poses de cathéters veineux et artériels, échographie, ponction lombaire, anesthésie loco-régionale, …
  • En plus des formations déjà en place, ces nouvelles formations vont permettre de couvrir 80 % des besoins en formation des internes au CHU de Dijon.
  • Développer le numérique : serious games, applications mobiles, MOOCs (pour approfondir vos connaissances avant et après la séance de simulation), technologies immersives (Réalité virtuelle, réalité mixte, haptique, retour de force…) vont être mis à disposition progressivement des apprenants d’ici à 2020. On ne peut négliger l’apport extrêmement important de ces technologies aux apprentissages et le centre de simulation du CHU de Dijon se veut à la pointe des techniques de formation et proposer ce qu’il se fait de mieux à ses étudiants, à son personnel et à l’ensemble des professionnels de santé de la Région.
  • Développer la recherche et l’innovation en pédagogie par simulation et grâce au numérique en partenariat avec le Laboratoire d’Étude de l’Apprentissage et du Développement (LEAD) de  l’Université de Bourgogne. A terme, nous désirons également développer nos propres plateformes de simulation.

C’est donc avec une ambition majeure et des moyens très importants que le CHU de Dijon, ainsi que ses partenaires, vont pouvoir développer une offre de formation digne d’un Hôpital Universitaire à la pointe de l’ingénierie pédagogique pour une sécurité et une qualité des soins toujours meilleures et pour que l’adage “Jamais la première fois sur le patient” soit une réalité.

Un ou plusieurs “référent(s) simulation” par spécialité:

Des locaux et du matériel sont effectivement indispensables, mais des enseignants formés à la simulation le sont tout autant.

C’est pourquoi le CHU de Dijon a décidé, qu’en plus de nos formateurs permanents, il était nécessaire que chaque spécialité désirant développer l’enseignement par simulation devait désigner un référent.

Ces référents, qui seront formés à la simulation, sont tout d’abord les mieux placés pour définir les besoins en formation par simulation de leur spécialité mais aussi pour l’enseigner. Leur principal rôle sera de développer et de coordonner l’enseignement par simulation dans leur spécialité.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de la liste de ces référents à cette adresse.en plus de nos formateurs “permanents”.

Matériel en cours d’acquisition pour un déploiement au dernier trimestre 2018

Simulation haute-fidélité

Concernant la simulation haute-fidélité, c’est avec joie, que nous vous annonçons le renouvellement pour le dernier trimestre 2018 de:

  • notre mannequin haute-fidélité adulte d’anesthésie-réanimation/urgence
  • notre mannequin haute-fidélité de néonatologie
  • notre mannequin haute-fidélité d’accouchement
  • notre mannequin haute-fidélité de pédiatrie

Mais aussi l’acquisition :

  • un simulateur haute-fidélité de traumatologie
  • un simulateur numérique de cœliochirurgie avec travail d’équipe et réalité virtuelle (Casque Oculus Rift)
  • un simulateur numérique d’endoscopie bronchique
  • un simulateur numérique d’endoscopie digestive haute et basse
  • un simulateur numérique d’endovasculaire interventionnel avec les modules pour la radiologie, la chirurgie vasculaire et la cardiologie

Simulateurs procéduraux

Plusieurs simulateurs procéduraux devront être acquis d’ici à fin 2018 également, ceux-ci seront :

En anesthésie-réanimation/médecine d’urgence:

  • Coffret de simulation de blessures
  • Mannequin pour massage cardiaque
  • Tête d’intubation adulte
  • Tête d’intubation difficile
  • Cricothyroidotomie
  • Tronc de réanimation
  • Simulateur de pneumothorax
  • Défibrillateur de formation
  • Torse de drainage thoracique
  • ALR
  • Bras de perfusion avancé
  • Soins chambre implantable
  • Pose VVC sous échographie : Jugulaire*
  • Pose VVC sous échographie : Sous-clavière
  • Pose VVC sous échographie : Fémorale
  • Tampon ponction veineuse sous échographie
  • Pose de PICC
  • Pose de cathéter artériel
  • Ponction Lombaire adulte + rachianesthésie + péridurale

En pédiatrie:

  • Dos de ponction lombaire pédiatrique
  • Bloc de ponction lombaire pédiatrique profond
  • Vidéolayngoscopes de néonatologie

En gynécologie-obstétrique:

  • Bassin de simulation d’accouchement
  • Mise en place de stérilet
  • Suture épisiotomie
  • Simulateur de touchers pelviens
  • Examen mammaire

En urologie:

  • Sondage urinaire mixte
  • Examen de la prostate
  • Simulateur de touchers pelviens

En sémiologie:

  • Examen abdominal
  • Examen de la prostate
  • Simulateur de touchers pelviens

En rhumatologie:

  • Genou : ponction infiltration
  • Épaule : ponction/infiltration sous écho
  • Coude : ponction/infiltration sous écho
  • Main : ponction/infiltration sous écho
  • Hanche : ponction/infiltration sous écho

En chirurgie :

  • 2 pelvitrainers
  • Bloc de suture cutanée
  • Bloc de suture de côlon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires